Dépistage et prévention

Il existe des familles où les cancers d’organes digestifs ou non digestifs sont fréquents. Les membres de ces familles nécessitent une attention toute particulière et un dépistage spécifiquement orienté.

Cancer de l'oesophage

Cancer de l'oesophage

Le cancer de l’œsophage augmente en fréquence dans nos pays. Cela est dû, d’une part, à la consommation chronique de tabac et d’alcool et, d’autre part, au reflux acide de l’estomac dans l’œsophage. Le reflux acide peut entraîner une lésion appelée œsophage de Barrett. Cette anomalie entraîne un risque majoré de cancer œsophagien justifiant une surveillance endoscopique. Chez tout patient souffrant de reflux acide, une endoscopie devrait être réalisée au moins une fois au cours de la vie.

Cancer gastrique

Cancer gastrique

Le cancer gastrique se développe le plus souvent sur une inflammation chronique, une gastrite secondaire à une infection par une bactérie: l'helicobacter pylori. Cette bactérie doit être recherchée chez les proches parents des patients qui ont été affectés d’un cancer gastrique. La destruction de l'helicobacter pylori par des antibiotiques appropriés réduit le risque de cancer gastrique. La fréquence du cancer gastrique dans les populations originaires du Japon et de Chine justifie un dépistage systématique par endoscopie.

Cancer colorectal

Un examen de prévention doit être proposé chez toutes personnes de plus de 50 ans. La prévention vise à prévenir une maladie; le dépistage ne fait que la détecter précocement.

Dans certains cas, le dépistage et la prévention doivent même être proposés avant 50 ans. En effet, des anomalies génétiques exposent certaines personnes à un risque élevé de cancer colorectal. C’est le cas des familles où les cancers sont fréquents, en particulier les familles où des cancers coliques ont déjà été diagnostiqués. C’est également le cas dans les polyposes coliques et le syndromes HNPCC. Le risque est également majoré dans les maladies inflammatoires du côlon après plus de 8 ans d’évolution.

Cancer du foie

Les hépatites virales sont la principale cause de cancer du foie. Ces hépatites sont le plus souvent asymptomatiques mais peuvent être dépistées par une simple prise de sang. Cette prise de sang doit être proposée aux personnes qui ont pu être infectées.

En Occident, une forme nouvelle de maladie hépatique potentiellement grave a fait son apparition: le "NASH", maladie de civilisation liée à l’excès de poids; elle est susceptible d’entraîner les mêmes complications que les hépatites virales chroniques.

L’échographie joue un rôle central dans le dépistage et la prise en charge des maladies hépato-biliaires et d’autres organes abdominaux. 

Nous avons équipé le cabinet des appareils les plus performants afin de diagnostiquer les pathologies du foie par échographie abdominale et élastographie du foie.